Ubuntu, contes de bonne espérance

Un spectacle de contes, inspiré de la propre histoire de la conteuse sud-africaine Naomi Canard.
Ce spectacle, construit comme un autoportrait, est une succession de contes et d’histoires mêlant danses et chants dans toutes les langues d’Afrique du Sud (il y a onze langues officielles). Il fait résonner l’Histoire de la réconciliation d’un peuple divisé. Par ce spectacle, Naomi cherche à faire découvrir son pays et partager sa culture en France.

« Ubuntu » : Dans la culture sud-africaine, ce mot renvoie à la notion de partage, de respect et de paix : l’Ubuntu est l’interdépendance entre les individus et les peuples, leur humanité commune et la responsabilité qu’ils ont les uns envers les autres. L’Ubuntu a contribué à construire dans les années 90 la «nation Arc-en-Ciel», la nouvelle Afrique du Sud sous l’impulsion de Nelson Mandela.

de et par  –  Naomi Canard / costumes et scénographie  –  Hanna Sjödin et Wilma Smit/ production  –  Coexistence /

 

HD3

photo: Serge Lalisse, festival Ti Piment

***

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :